YOGA  TAICHI 91

Alliance harmonieuse du Taichi chuan , du Qiqong , du  Yoga et de la Méditation

 

" Trouvez par la pratique votre paix intérieure  "
drapeau france drapeau anglais drapeau usa drapeau espagne



YOGA TAICHI 91

Christian RASOTTO

06 17 08 68 09

shanti91160@gmail.com

Les techniques

Yves Gendron Psychologue

dossier complet


1. S'exercer à pratiquer tous les jours la respiration ventrale au repos à la maison. À force elle deviendra automatique. Pratiquez également régulièrement la relaxation instantanée. En effet, un anxieux a acquis une très mauvaise respiration, il respire souvent par le thorax, ce qui amplifie les symptômes d'angoisse ou voir même les déclenche. Or la respiration innée est celle du ventre, vous pourrez observer les bébés et les animaux, ils respirent tous par le ventre. Donc la première chose pour une personne angoissée est de réapprendre à bien respirer. Cette respiration devra redevenir automatique. Vous aurez du mal au début, vous aurez peut-être des sensations d'étouffer ou des crampes au ventre, c'est tout à fait normal car vous lutterez contre un acquis mais une fois ce cap passé, vous retrouverez votre respiration de naissance, un vrai régal. C'est bien de faire des séances de respiration plusieurs fois par jours avec 10 mouvements respiratoires à la suite (le matin dans votre lit, le midi et le soir avant de vous coucher) Celui que je préférai, c'est la respiration du soir, je finissais enfin par m'endormir comme un bébé, vous verrez que l'on finit par ressentir une grande détente (voir "Comment bien dormir"). D'ailleurs s'il vous arrive de vous réveiller en pleine nuit avec des sensations d'angoisse, refaites l'exercice de respiration jusqu'à sentir l'apaisement et endormez vous paisiblement.

 


2. Ne plus anticiper (voir "Gérer l'anticipation et les pensées anxieuses") : Quelle horreur pour un angoissé ! Il vit souvent en imaginant le pire et imagine des scénarios catastrophes en empirant les situations. Il faut savoir que l'imagination est souvent pire que le réel mais le problème c'est que l'imagination entraîne énormément d'angoisse bien avant que la personne vive la situation réelle, c'est ce qu'on appelle l'anticipation. Il va falloir apprendre à moins anticiper et à abaisser l'angoisse par un nouveau mode de pensée. Afin de ne plus anticiper, il faut pratiquer l'arrêt de la pensée et ensuite changer les pensées négatives en pensées positives. Vous lirez attentivement le document sur l'anticipation, il va vous falloir pas mal le relire car il est difficile. C'est l'un des plus durs à comprendre et à mettre en pratique mais il est indispensable, moi il a changé ma vie.


3. Apprendre à ne plus avoir peur des symptômes de la crise de panique (voir "Gérer les crises de paniques"): ils ne sont jamais dangereux, certes ils sont très désagréables mais ils finissent toujours par retomber. Le but est d'attendre cette diminution et surtout de ne pas fuir.


4. Rester dans le moment présent à l'aide de la technique des points bleus ou le ici et maintenant : Un anxieux est souvent soit dans le passé, soit dans le futur mais très rarement dans l'instant présent, or cela est très angoissant. Cette technique va permettre de rester le plus possible dans le présent et éviter des angoisses inutiles. De plus vous allez enfin apprendre à profiter des évènements au moment où ils arrivent, et trouver du bien être dans les tâches les plus ludiques. Par exemple laver sa vaisselle : en général un angoissé pense à des tas de trucs pendant qu'il frotte sa vaisselle et se fait monter l'angoisse. J'ai appris à penser à ce que je faisais, à analyser chacun de mes gestes et à regarder autours de moi : je lave ma vaisselle, je sens l'odeur du savon, hum c'est l'odeur du citron. Je rince à l'eau tiède, ça fait une sensation agréable sur ma peau, tiens les fleurs sont fanées dans le vase à coté de l'évier, c'est tellement agréable les fleurs, je regarde par la fenêtre et je regarde le jardin avec les belles couleurs de l'automne etc. J'écoute la radio ou la chanson qui passe, je chantonne...je suis bien. Mais ce n'est pas évident à mettre en pratique sans une petite aide qui doit nous rappeler à revenir à cet instant présent, c'est là qu'entrent en jeu les points bleus ou petits autocollants colorés ou gommettes. Collez des gommettes de couleur dans toutes les pièces de la maison c'est à dire sur la porte du frigo, sur les portes de placard, sur le bord de l'écran de l'ordinateur, sur la glace de la salle de bain, sur un coin de la télévision, sur le tableau de bord de votre voiture etc.... là où vos yeux regardent souvent. Bon donc à chaque fois que votre regard tombera sur un de ces autocollants, vous direz "STOP, je respire par le ventre et je reviens à l'instant présent", et vous analyserez cet instant présent comme l'exemple avec la vaisselle. Vous verrez non seulement c'est amusant à faire mais ça fait du bien. A force grâce à cette méthode vous arriverez de plus en plus à rester dans le présent et à respirer par le ventre.


5. Travailler ensuite progressivement les situations qui vous angoissent le moins à celles qui vous stressent le plus par la méthode de la désensibilisation. Vous passez à une autre exposition seulement une fois que la situation phobogène précédente ne vous effraie plus et ainsi de suite... Surtout Allez à votre rythme.


6. Récompensez vous à chaque effort réalisé (ne pensez pas aux résultats mais à l'effort que vous avez réalisé), soyez fière de vous et faîtes vous plaisir...


7. À chaque exposition réussie (avec angoisse ou non), vous luttez contre votre peur et c'est une victoire :)) N'oubliez jamais qu'affronter les peurs épuise énormément, il faut prendre le temps de vous reposer et de vous détendre.

Site réalisé par christian RASOTTO     06 17 08 68 09