YOGA  TAICHI 91

Alliance harmonieuse du Taichi chuan , du Qiqong , du  Yoga et de la Méditation

 

" Trouvez par la pratique votre paix intérieure  "
drapeau france drapeau anglais drapeau usa drapeau espagne



YOGA TAICHI 91

Christian RASOTTO

06 17 08 68 09

shanti91160@gmail.com

Dès que vous bougez , tout le corps doit être léger et agile

En particulier, il doit être relié.
Qi (l'énergie vitale) doit être exicité vers l'activité,
Pendant que Shen (l'esprit) doit être stocké à l'intérieur.
A aucun endroit il ne doit y avoir d'insuffisance ou de déficience,
A aucun endroit il ne doit y avoir de trous ou de bosses,
Aucun endroit ne doit être raccourci ou hyper étendu.
La racine est dans les pieds;
La décharge est produite par les jambes,
La puissance qui contrôle est dans la taille,
Et l'apparence est dans la main et les doigts.
Depuis les pieds vers les jambes vers la taille,
Tout doit être complètement uniforme et accompli dans une respiration (littéralement, un Qi),
Qu'il s'agisse d'avancer ou de reculer.
Cela aboutira à une bonne synchronisation et à des mouvements corrects.
Si en certains endroits la synchronisation et le mouvement correct ne sont pas accomplis,
Les mouvements du corps deviennent arbitraires et désordonnés.
La maladie doit être cherchée dans la taille et les jambes.
Dessus et dessous, avant et arrière, gauche et droite sont tous comme ceci.
En général cela est contrôlé par Yi (l'intention) et pas de façon extérieure.
S'il y a le haut, immédiatement il y a le bas;
S'il y a l'avant, immédiatement il y a l'arrière;
S'il y a la gauche, immédiatement il y a la droite.
Si Yi doit monter,
Yi pour descendre est là aussitôt.
Ou bien, si vous soulevez quelque chose,
Alors il y a Yi pour le fracasser vers le bas avec une force accrue.
De cette manière ses racines seront durement éprouvées
Et la destruction sera prompte et hors de doute.
Le vide et le substantiel doivent être clairement distingués.
Chaque endroit bien sûr a son propre équilibre de vide et de substantiel,
Chaque endroit consiste en cela, un vide et un substantiel.
Chaque partie du corps à son tour est suspendue ensemble,
Sans causer la moindre rupture.
Ce Chang Chuan (cette boxe longue),
Il est comme la grande rivière, le Chang Jiang,
Qui déferle et coule, sans interruption.
Des treize tactiques,
Peng, Lu, Ji, An, Cai, Lie, Zhou et Kao;
Ils sont les Huit Trigrammes.
Avancer, Reculer, se Tourner à Gauche, Regarder à Droite et se Stabiliser au Centre;
Ceux-là sont les cinq éléments.
Peng, Lu, Ji et An,
Sont les trigrammes Chien, Kun, Kan, Li, les quatre points cardinaux.
Cai, Lie, Zhou et Kao
Sont les trigrammes Sun, Chen, Tui, Ken, les quatre coins.
Avancer, Reculer, se Tourner à Gauche, Regarder à Droite et se Stabiliser au Centre;
Sont le Métal, le Bois, l'Eau, le Feu et la Terre.
Ce texte est souvent attribué à l'ermite taoiste Chang San-feng (XIVe siècle) mais il n'y en a aucune preuve d'une manière ou d'une autre.

Site réalisé par christian RASOTTO     06 17 08 68 09